Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication numérique

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

« Nous sommes deux frères (designer & ingénieur) qui développons une nouvelle plateforme de fabrication numérique, super simple à utiliser pour créer ses propres produits ou  customiser des produits premium crées par des designers pro en découpe laser et fraisage.« 

Voilà comment Aruna et Duminda nous ont présenté leur projet baptisé TheFabfamily, à soutenir en ce moment en crowdfunding sur Kickstarter.

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Un énième Fablab à base de CNC me direz-vous, mais là où ce projet se distingue est bien dans sa plateforme et sa prise en main instinctive très rapide à destinations du public, des designers, des fabricants…

« Nous avons fait notre possible pour simplifier au maximum le processus de création. Si vous savez faire un drag & drop, alors vous pouvez utiliser notre plateforme pour fabriquer vos rêves ! » En voilà une belle promesse.

Petite démo de l’outil de création, personnalisation :

Quelques unes des premières créations éditées :

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Premières création via la Plateforme The FabFamily

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Mangeoire à oiseaux JSL + MADE

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Support Laptop Studio Lo

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Maison de poupée MilkyWood

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Maison de poupée MilkyWood

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Table chargeur sans fil Michael Araujo

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Porte-vélo mural Arthur Richard

Crowdfunding : TheFabfamily plateforme de fabrication design numérique

Tabouret Stool Samuel Javelle

La vidéo ci-dessous nous dévoile cette plateforme :

Rendre la création d’objet de plus en plus simple, de plus en plus proche et rapide, une mission que les Fablabs tentent d’occuper en offrant toujours plus de services, d’innovations, mais la bascule du grand public vers ce genre de service semble compliqué à opérer.

Les freins ? La méconnaissance de ces services et la relative compétence pour le numérique, mais qui nous pouvons l’espérer vont forcément évoluer au fur et à mesure que les générations bercées par les ordinateurs vieilliront. Il est en effet plus facile d’acheter en magasin mais beaucoup moins valorisant et personnalisé, les mentalités seront donc également à faire évoluer et c’est pour cela qu’il faut encourager ce genre de projet.

Plus d’informations sur le projet : TheFabfamily (Soutenir le projet)

Retrouvez notre sélection de projets en crowdfunding

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
9 commentaires

 LE DESIGN  D’AUTEUR EST IL  UN JE …. OU  UN WORKSHOP DE DEBUTANT ? Je vais enfin faire du Ron Arad  à ma manière …en contreplaqué  comme un loisir  creatif mais sans le dire …  ( je fais reference à sa bibliothéque USA  qui est du tres  tres mauvais Ron Arad)  J’espere que les RATNA YAKE  ont de l’humour….: voila ma table basse  nationale et contextuelle . Celui qui a tres tres  soif se met en face de la Bretagne…..

25.11.2015 11:02
Prof Z

 Quand j’étais  MARKETEUR et prof vacataire de marketing, je demandais à mes éléves   de se projeter directeur de marketing et  de me donner les outils  dont ils disposaient  dans leur boite à outils. Ils en avaient   1 ou 2 . Je leur disais alors si vous  n’avez que la pub comme outils vous etes  responsable de pub Quel sont Vos  outils ?  Et  ainsi on descendait la hierarchie pour être  CON(cepteur redacteur.)  de PA  (petites annonces) dans uncontexte de crise. Le marketing comme le design est une construction pyramidale de dizaines de metiers..  Même un designer de grande ecole comme l’ensci, commence   par  faire des  propositions  de pietements pour un petit editeur  qui seront signés par la star du métier et souvent finalisés par le senior  designer  en charge du projet.J’e peux faire la même chose en Design. Un designer qui ne connait pas  une vingtaine de materiaux, une vingtaine de process,   une vingtaine de typologies produits , une vingtaine de mode de presentation  projets n’est pas designer… car un designer est un concepteur, un  dessinateur,  un formalisateur , un projeteur, un contextualisateur  et un  storytelleur et souvent manager quand il n’est pas seul….

25.11.2015 12:07
Prof Z

Hello prof_z , Oui on a de l’humour puisqu’on prend le temps de vous lire.  La division pyramidale du travail n’est pas une fatalité et tend  d’ailleurs à disparaître (ou du moins à se simplifier) dans les organisations modernes sous l’effet de la révolution numérique. La fabrication digitale (quoique parfois limitée dans ses moyens on vous l’accorde) simplifie de même drastiquement les process et donc la chaîne de métiers requis pour aboutir un produit. Quant au designer qui connait une vingtaine de process aussi bien que nous connaissons le notre, il n’existe sans doute pas. bonne soirée !

26.11.2015 12:04
TheFabFamily

  ESPRIT START UP  > ESPRIT STAR  DESIGN? De jeunes designers que j’ai coachés à travers le monde   jusqu’au niveau de designers émergents me demandent de devenir (ego) global designer.   Ma reponse est qu’il y a un changement de paradigme(vision du monde) et que l’on est passé  en quelques années de l’esprit star designer à l’esprit start up.  Cela implique d’autres concepts, d’autres process, d’autres business models   dans d’autres champs que ceux du design editorial   français à la sauce  italienne  que nous connaissons  tous depuis au moins  30 ans dans l’ameublement . Sans oublier   l’auto production à la Eindhoven, à la sauce qui hollandaise  qui est le modele dominant de  l’art design. Cela ne veut pas dire que les designers marques, que les designers signatures  ne se renforcent pas  car c’est souvent plus du cobranding de marques ou de pseudomarques  que du design

28.11.2015 09:57
Prof Z

Duminda Rathnayaka LE GANDHI DES FRENCH FABLABEURS ?  Le FABLabeur… un nouvelle typologie d’amateur . Ce neologisme, ce  mot-valise   est interessant  car il associe 2 mots  le mots  fabrication tronquée en FAB et le mot labeur  qui est un ravail suivi exigeant un effort d’une certaine durée   alors que nbous sommes dans l’immediateté de l’attention et des objets de la société  de CONsommation  Il faut que  le philosophe  de la techno Bernard Steigler  revoie sa copie. en integrant  l’amateur falabeur à sa figure de l’amateur  mais aussi une nouvelle figure  de pro , le Fablab animateur, professeur workshoper conferencier …. Numeriquement cela touche combien de personnes?  Comme nous sommes au debut de l’histoire en France , c’est facile de faire des stats….Duminda Rathnayaka pourrait être un nouveau Gandhi des fablabeurs… car il  cite souvent. Le problème du referent de Dumina  qui pronne une hierarchie horizontale et l’auto production via les fablabs  est que Gandhi etait contre l’industrialisation de l’Inde. En tout cas j’ai beaucoupa appris en passant des mots aux  notions scolaires. Il reste a en faire des concepts. 

02.12.2015 09:14
Prof Z

@Duminda Rathnayaka L’observeur du design    a choisi  un Fablab corse cette année. Pour le quidam, le neophite, le debutant, l’amateur,  le Noob ,   le fablab  est une boite  noire ou un concept flou. …

17.12.2015 11:05
Prof Z

@Duminda Rathnayake   Qui  presentera le fablabeur à Saint Etienne 2017 sur  les mutations  du travail sera en pole position  commercialement   pour un certain temps et le fablabeur de l’année dans la presse toujours pressée    ? Cette idée de hierarchie horizontale  que tu evoques  en reponse  à mon commentaire  metaphorique sur les metiers et competences  est visuellement interessante  pour montrer un parcours … à suivre. Ce qui implique 200 0000 visiteurs dans un Fablab….  Comme je suis realiste,  je mettrais un beau fichier Excel de limites des machines

19.12.2015 09:03
Prof Z

 Je suis bluffé par cette   maison de poupée portable  et démontable…  d’eva guillet . Comme je suis   père d’un fils, non sexiste  et gender marketeur,  je  pense faire un garage  portable dans un Fab lab  car j’avais dejà ht  le tapis circuit de big game avant les makers. A moins que vous n’en fassiez un  car je suis CON sommateur  pressé

03.01.2016 02:50
Prof Z

@ Martin  Napoleoni  @ Florent Degourc @Duminda Rathnayake Construire un garage ou une maison de poupées  demontables et portables, c’est commencer à faire des maquettes d’architecture  ou   pour le moins  des decors  de théatre ou  de cinema.  C’est pourquoi  les enfants devraient être des concepteurs  makers  et non des CONsommateurs rendus addicts dès le plus jeunes ages par les écrans. Les fablabs devraient être ouverts aux enfants avec un va et vient entre les mots et les choses, entre  l’architecte (celui qui pense, conçoit et  maquette  la construction) et l’architexte (celui qui  décrit tout le processus avec  des  dessins, shemas , textes, sketches notes ) comme plus ou moins  un architecte logicciel.   

04.01.2016 09:40
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?