Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2015 s’annonce

Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2015 s'annonce

Il est important de voir un peu plus loin que le bout de son nez, voici l’annonce de la future Biennale Internationale Design de Saint-Étienne qui se tiendra en 2015, plus exactement du 12 Mars au 12 Avril 2015.

Son thème principal, après « l’Empathie ou l’expérience de l’autre« , sera « Les sens du beau« 

Neuvième édition qui se déploiera pendant un mois pour plus de 60 évènements du côté de Saint-Étienne et ses environs…

Les designers tacheront de s’interroger sur l’importance du beau, sur l’influence de la forme, comment influencer son appréciation, sa fonction…

On soulignera la tournure, « LES sens du beau » et non « LE sens du beau » .. à vos neurones !

Plus d’informations sur l’évènement : Biennale Internationale Design Saint-Etienne (suivre tous les articles)

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
13 commentaires

1 an d’avance !

19.02.2014 02:41
Vincent – Blog Esprit Design

@ Vincent (  L’idée, le concept, la surprise d’abord)  @ Martin  Napoleoni  (  le beau  d’abord sans  une montagne de concept) Apres l’empathie ,  soit disant valeur de gauche… voila le BEAU. c’est à dire l’ESTHETIQUE  ou plutôt l’ESTHETISATION du design,.   Retour en arrière  diront  sans doute  certains  ENSCI vers l’esthetique  industrielle  et non industrielle depuis le départ de l’industrie vers les pays lointains…. Les designers connus sont de plus en plus BEAUX  aussi beaux que les philosophes médiatiques   connus Enthoven , Ferry et Levy… Hasard  ou nécessité?  Homme objet?   Je constate  à MO 2013 204 que le design d’objets au sens large  est de plus en plus graphique, de plus en plus visuel, de plus en plus decoratif,   de plus en  plus artistique,  des  objets , des meubles  des luminaires tableaux ou sculpture  de moins en moins quotidien ,  de moins en moins en boutique ,de plus en plus collectionneur, ,de plus en plus galerie, de plus en plus luxe, de plus en plus artisanat d’art… de plus en plus IMAGE…LE  SENS du BEAU en VIDEO….   Un philosophe  ( Ferry) + un romancier (Sollers)…http://www.ina.fr/video/CAB98051299

19.02.2014 03:32
Prof Z

@  Vincent Romeo  @ Martin Napoleoni Qu’est ce que ce qui est beau?   Qu’est ce que »  LE beau » ? » Le  champ  est large… de plus en plus large….. On en revient à Platon cher à Benjamin Migloire, designer chez Bofill, aux  antiques , aux classiques,…. à l’ ART du Beau, aux Beaux Arts…  Dans notre  tradition,   souvent le beau  surgit du sensible   avec  de la nostalgie  ( voir Video sur Luc Ferry le sens du  beau)… Le beau sont  des  modèles…  A Milan ,  on se pose les mêmes questions mais avec une industrie du design  et des moyens d’études  bien plus substantielles  du design et de la mode devant la déconstruction  et reconstruction du monde… Pourquoi les chinois par exemple achètent des meubles de   sociétés de  haute couture et moins des meubles de  société de design  de meubles ?  En dehors du nom connu, les  marques  occidentales  qui utilisent instrumentalisent les designers extérieurs  préfèrent les beaux designers, les designers photogéniques. C’est donc un avantage concurrentiel important…. http://www.youtube.com/watch?v=hYcabAw0cgE 

19.02.2014 04:05
Prof Z

et jeu de mot sur « LES sens » <–> « l’essence »

19.02.2014 04:38
Vincent – Blog Esprit Design

 Si j’ai compris la pensée , l’esprit design de Vincent dans le sujet , le BEAU est lié à La FORME…  Si j’ai compris la pensée , l’esprit design de Martin Napoléoni, à propos d’un projet d’Amaury Poudray  le BEAU est un antonyme, un mot opposé  aux  CONCEPTS … 

19.02.2014 04:48
Prof Z

Cela devient compliqué ..  ;-/

19.02.2014 04:55
Vincent – Blog Esprit Design

 C’EST TRES SIMPLE….C’est très simple au départ ; le concept de beauté commence par la philosophie et  les mathématiques   de  la Grèce  antique,   L’esthétique est  la science du beau  ou  la critique du goût  au 18 ème puis au 19 ème siècle, la philosophie  de l’art…   Au 20  ème siècle l’art quitte ce que  beaucoup en occident  qualifie de  beau.  Le marketing et le design s’emparent du concept de beauté pour l’introduire dans l’objet sous l’impulsion des américains.   Aujourd’hui   les neurosciences  élargissent    une esthétique confisquée par  les philosophes  et les historiens de l’art  qui muséiphie le design      ….   La mondialisation nous conduit     à revoir nos  idées préconçus pour  pouvoir  exporter  notre artisanat et nos produits industriels …. Voila   l’hexagramme cognitiviste  de  1977   qui sera complété en 2003 par l’éducation…  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d9/Hexagramme_cognitiviste_2.png/400px-Hexagramme_cognitiviste_2.png

19.02.2014 06:48
Prof Z

 La muséification  du  design et l’histoire   du design pose question  quand  elle est faite uniquement par des  spécialistes de l’art … Or le design a une vocation  commerciale mais aussi culturelle, identitaire  et touristique importante…    Nous sommes  souvent complètement à côté de la plaque ….  

19.02.2014 07:14
Prof Z

 Voila  un débat fort interessant et instructif »Pour ma part, J’aime avant tout les beaux objets, et j’estime qu’il n’y souvent pas besoin de soulever des montagnes de concepts pour arriver à des produits intéressants.  »  Martin Napoleoni…

20.02.2014 08:47
Prof Z
20.02.2014 06:01
Vincent – Blog Esprit Design

A tous les candidedateurs .. J’ai pas tout compris. Les questions du texte de la Biennale   partent dans tous les sens mais je comprends  qu’après  l’empire du bien  (empathie) voila l’empire du beau qui se profile en 2015 . Il y a une hégémonie  voire un  impérialisme du beau  en occident qui est passé de l’art  au XIX ème siècle au design  au  XX ème siècle et donc pour simplifier de l’oeuvre d’art   à la pièce d’art design et au  produit…  Le problème c’est  la mondialisation  qui nous confrontent  à  une concurrence qui démantèle   notre industrie  et  à des acheteurs potentiels  de plus en plus nombreux qui ne pensent pas le beau comme beaucoup d’entre nous… Voila le texte de la Biennale« Les Sens du beau… La neuvième édition de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne, qui se tiendra pendant un mois du 12 mars au 12 avril 2015, interrogera l’importance des formes et les sens que celles-ci donnent aux fonctions, aux usages ou à la qualité de vie. Quelles valeurs sont véhiculées par l’esthétique ? Pour quelles intentions, pour quels desseins ? Que disent les formes produites sur les modes de vie, les usages et les pratiques d’une société ? Que murmurent-elles sur l’état du monde ? À une époque où la production industrielle s’est encore plus largement mondialisée, comment s’accorde le besoin d’identité de chacun avec les signes de plus en plus homogènes produits par le design ? Cette discipline peut-elle libérer le désir et l’identité pour les porter vers d’autres ambitions ? Comment concilier ces identités avec celles produites par les marques ? Quelle part le design prend-il en charge dans l’expérience esthétique de l’humanité ? Comment cultiver la pluralité des formes et des expériences ? »

20.02.2014 07:05
Prof Z
20.02.2014 10:06
Prof Z

CAFE PHILO  DESIGN MARKETING:  TOUT CE QUI ME DEPASSE M’INTERESSE La Beauté , c’est assez simple à fabriquer pour un marketeur avec de bons spécialistes  2D 3D   pour une cible donnée dans un contexte donné …   Le problème c’est   quand j’entends  des designers, des profs de design,  un Directeur   de l’innovation de l’ENSCI qui prétend faire de bons produits    qui se vendront bien simplement parce que  les designers savent faire de bons produits. La différence entre la prétention du  designer, du projeteur et  celle du marketeur , c’est la méthodologie du design que beaucoup de designer réfutent  car les études marketing  quantitatives et qualitatives sont redoutablement efficaces. L’idée, la notion et le concept de BON produit, de BEAU produit, de produit JUSTE, de produit NECESSAIRE  se discutent à l’infini ….Le thinker de l’ensci,  Jean Louis Fréchin qui a   beaucoup  plus de culture  que la moyenne des designers. il   est influent  dans ses sphères encore que c’est difficile à définir  tellement elles sont imbriquées ..   Je rêve de le voir confronté à Stephan Vial, le philosophe de  l’école Boulle…. JLF m’a classé  pour me réduire   sans me connaître en esthéticien, c’est a dire  en spécialiste du beau ( je  serais donc prêt  pour Saint Etienne) alors que je suis concepteur . Je pense en concept  comme le philosophe  mais je pense des choses, des objets, des  produits, des espaces de,   des gens , des métiers,  des stratégies , des procedures,  des methodes ,  des politiques… Comme  j’ai commencé comme concepteur redacteur, je pense  aussi des textes…. Je conseille  d’utiliser le concept d’usabilité  au lieu d’ergonomie… Design d’objet =  concept + beauté   + usabilité  pour des  personnes  identifiées  Identifiées par qui?http://groupe.m.sfr.fr/les-mondes-numeriques/services-et-innovations/05132013-1430-lappart-episode-25-jean-louis-frechin

21.02.2014 05:35
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?