Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek

Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek

Nous vous présentions en septembre dernier Tomas Vacek, designer en provenance de République-Tchèque, créateur de Sharpener le taille-crayon élégant en béton, fidèle à sa ligne et collaboration avec la marque Gravelli, il revient afin de nous présenter Damascus knife, une collection de couteaux alliant acier et béton.

Pièce réalisée en collaboration avec Anton Vadovi?, en charge de la forge de lame, chaque couteau au manche béton se distingue par sa lame unique, en acier de damas dessinant aléatoirement vagues et dégradés.

Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek

L’acier de damas, se distingue par son wootz, désignant ce motif particulier, produit de la cristallisation du métal lors de son élaboration, pourra également être obtenu par corroyage, correspondent à la forme des différentes couches d’acier soudées. Je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous, expliquant brièvement la conception de ce genre de lame.

Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek

« Concrete is, in many ways, an extraordinary material with a strong character. I have exactly the same notion about the people, who are not afraid of accepting it« , nous indique le designer même si pour cette collection c’est bien devant cet acier particulier que nous restons émerveillé.

Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek Damascus knife couteaux béton par Tomas Vacek

Plus d’informations sur le designer : Tomas Vacek (Retrouver tous les articles du designer)

Plus d’informations sur la marque : Gravelli (Article disponible à l’achat sur le eshop)

crédits photos : Ji?í Vacek / studiovacek.cz

By Blog Esprit Design


Vincent - Blog Esprit Design
Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
8 années au sein d'une startup web,du développement au marketing en passant par la communication, pour aujourd’hui diriger le pôle digital d'une agence de communication, entre Lyon et Paris. BED garde une place de choix au quotidien...
5 commentaires

@Claude Saos @ thierry [email protected]  grégoire ruault
@  jean luc weimar
[email protected] nicolas reydel @ v8 designers @ pierre bindreiff @ sébastien geissert LE CHEMIN DE DAMAS DES DESIGNERS INDUSTRIELS C’EST LE MATERIAU TRAITE DE MANIERE  ARTISANALE? L’expression trouver son chemin de Damas  veut dire trouver sa voie.  Le designer Tcheque Tomas Vacek    Chief designer,  main designer de  Gravelli , entreprise Tcheque a trouvé sa voie dans le design du beton et aujourd’hui dans l’association supernantes, ébouissante de beton + acier de Damas Le chemin de Damas  des designers d’ IDeE(    association basée en Alsace engagée dans la promotion du design local )  est passé par le gré  des Vosges, de gré ou de force . Le savoir faire de l’acier de Damas en France   est  de passer par la Lorrainevoisine de   L’Alsace  …. avec mes sabots. J’étais marteau de son taille crayon en beton . Je suis dingue de son couteau damassé….  Alors  je ne CRITIQUE pas  au sens etroit   mais je  QUESTIONne : le  chemin de Damas des designers industriels est il de  faire du design artisanal?  Car  trouver son chemin de  Damas veut dire trouver sa voie mais aussi se convertir à une doctrine (après l’avoir combattue) http://blog-espritdesign.com/wp-content/uploads/2015/09/Sharpener-taille-crayon-design-b%C3%A9ton-Tomas-Vacek-gravelli-blog-espritdesign-11.jpg

14.12.2015 11:08
Prof Z

Une petite mise à jour est nécessaire : sur les noms précités seuls Claude Saos, Grégoire Ruault et les V8 designers (Pierre et Sébastien) font partie d’IDeE. Les autres designers ont quitté l’association en 2008 et 2009 (pour la liste des membres : http://www.designers.alsace).Tomas Vacek a trouvé son chemin de Damas car il est UN designer (hormis son frère Jiri) travaillant pour UN éditeur avec un UN matériau (dans le cas présent).IDeE n’est pas un studio de design ni un designer, mais une structure composée de 11 entités individuelles qui a volontairement décidé de ne pas se limiter à un seul champ d’action, industriel ou artisanal. Nous ne sommes pas TOUS designers industriels (pour ma part, je n’en ai ni la formation ni les compétences, Sonia Verguet est designer culinaire et je ne considère pas Sophie Suma, Fred Rieffel, Philippe Riehling comme designers industriels).Nous nous adaptons au « grès » des envies et des rencontres.Certes, nous avons surtout opéré dans le domaine artisanal (workshop avec les potiers de Soufflenheim et Betschdorf, CIAV à Meisenthal, tailleurs de grès), mais ce n’est pas à vous que je vais apprendre à quel point les industriels FRANÇAIS savent à quoi sert un designer…Nous considérons surtout IDeE comme un espace de jeu, d’expérimentations, de découvertes et de rencontres (humaines, matière, process, etc.). Et, pour le moment, ce sont les artisans qui nous ont permis de réunir ces conditions car nous n’avons pas d’obligation d’édition, de rentabilité. Les contraintes nous sont imposées par les matériaux et les capacités manufacturières des personnes avec lesquelles nous travaillons.Alors, IDeE une Fabrica des arts de la table ? Ce n’est pas à l’ordre du jour… peut-être lors d’une rencontre…

15.12.2015 12:04
Claude Saos

Design industriel vs Design artisanal (en même temps, je n’ai pas vraiment LA réponse, juste un vécu). Design industriel : dessine, ensuite on verra. Design artisanal : tu me proposes, ensuite on discute.

15.12.2015 01:00
Claude Saos

 En d’autres termes, le design    est  ici  plus centré sur la désirabilité de l’objet par le regardeur  plus  que sur son usage par l’utilisateur quotidien.  On est dans un design de vitrine ou d’accrochage  comme un sabre japonais que l’on accroche au mur ou sur un presentoir. On est proche de certains couteaux japonnais du moins  en apparence.  Il faudrait faire un test comparatif, ce qui se fait rarement en design artisanal .   http://www.1couteaujaponais.eu/MASAKAGE/Masakage-Kumo-Couteau-Japonais-Santoku-165-G.jpg

15.12.2015 08:14
Prof Z

On serait alors effectivement plus dans de la coutellerie d’art, et dans ce domaine je propose un tour par le site de Jean Noel Buatois, http://www.jean-noel.net/

21.10.2016 10:17
mamc

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?